L'ORAGE AFRICAIN DE Sylvestre AMOUSSOU

« Se réapproprier son image avant de la restituer au monde telle est ma devise ! »


    

L’image de l’Afrique, essentiellement subventionnée par les Européens ne nous correspond en rien. J’ai voulu autre chose pour mon continent. Ce que j’ai commencé à faire avec mes deux premiers longs-métrages « AFRICA PARADIS » et « UN PAS EN AVANT ». Le système financier existant essaie de nous asphyxier pour que des films comme les miens ne puissent pas voir le jour. L’Afrique qui réfléchit par elle-même, l’Afrique qui se lève, l’Afrique unie, l’Afrique qui gagne, dérange ! La force de l’image est telle que tout est mis en œuvre pour que seule l’image misérabiliste de l’Afrique et des Africains existe à l’écran. Aussi je ne peux compter que sur la diaspora africaine, les africains ou encore les amoureux de l’Afrique conquérante pour le financement de mes films. Vous êtes les seuls à pouvoir rendre possible de telles réalisations. Merci.

GALERIE

Quelques scènes en images du film

L'EQUIPE

Les principaux acteurs du film

SYLVESTRE AMOUSSOU

REALISATEUR ACTEUR

Sylvestre AMOUSSOU vit en France depuis 30 ans. Après des études d’administration économique et sociale il se dirige vers la comédie. Après plusieurs rôles au théâtre et au cinéma, il décide de se placer derrière la caméra pour pouvoir exprimer ses idées.

SANDRINE BULTEAU

ACTRICE

Sandrine BULTEAU après des études de droit intègre le célèbre cours Florent à PARIS. Sa carrière commence au théâtre. Sur les planches, elle connaitra des succès notamment avec BLAK and WHITE où elle jouera pour la première fois avec Sylvestre AMOUSSOU.

ERIQ EBOUANEY

ACTEUR

D'origine camerounaise, Ériq Ebouaney commence par étudier le commerce international, puis se tourne vers le théâtre pour épater ses amies. Cela lui permet de trouver son premier petit rôle dans Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch.

SYNOPSIS

Résumé

Le Président de la République d’un pays africain imaginaire, qui souffre de voir les richesses naturelles de son pays uniquement exploitées par des entreprises occidentales, décide de nationaliser tous les moyens de productions installés sur son territoire par des étrangers : puits de pétrole, mines d’or, de diamants, etc. Évidemment, les Occidentaux apprécient peu : « C’est nous qui avons foré ces puits, nous qui avons creusé ces mines » ! Les Africains répondent : « Exact, mais c’est notre sous-sol » ! Un combat féroce s’engage alors, où tous les coups sont permis. Surtout ceux qui sont interdits. Qui va gagner ? Cette histoire, bien sûr, est une fiction. Pour l’instant. Mais allez savoir…

Contactez-nous

CONTACT

Contactez-nous!

SERVICE DE COMMUNICATION

KEMI SEBA

Activiste ,essayiste panafricaniste et chroniqueur géopolitique

Kmal Radji

slammeur beninois

Habib Houndekindo

Ingenieur Informatique

Anne Ybra

coordinateur web marketing